Comment fabriquer les moutons de panurge du 21ème siècle.

Publié le

Simple ! Détruire leur identité puis les téléguider.


Voici quelques cas d’école de l’abattoir culturel. Commençons par Secret Story 3 (SS3), le programme est bien rodé, les candidats triés sur leur profilage psychologique évoluent pendant 3 mois dans une maison avec des éliminations hebdomadaires. Les critiques disent : "c’est du vide, c’est nul…" C’est faux car 5 millions de gens sont tenus en haleine chaque jour par les événements qui s’y enchaînent par l’intervention à distance de la production. Cette émission jouant sur la réalité et le mensonge devient donc l’agenda mental d’une grande partie de la population, où la reconnaissance sociale est centrée sur celui qui ment et qui triche le mieux. Le programme à son avatar sur le net, où les vidéos vus dépassent les 500 000 visites et par chance la souris peut vite se retrouver sur des sites charmants où l’héroïne se (bip).


Facebook à présent, ce site communautaire où vous accumuler des centaines, des dizaines de conoissances allant de la maternelle, à la soirée étudiante, jusqu’aux cousins cousines. Connaissances Réels et amis virtuels. Le groupe face book de SS3 à par exemples 500 000 amis! Depuis 1 an la mode est à la rencontre, le slogan est : "Marre du virtuel, place au réel". Des "Facebook party" ou "Freeze experience MP3" ont eu lieu le 12 septembre dans 33 villes de France. Des centaines de gens réunis sur la place publique se figent à l’heure indiquée. Ils effectuent ensuite ensemble, les faits et gestes commandées par le fichier audio qu’ils écoutent, l’ayant au préalable enregistré.


Rentrons à présent dans la peau d’une jeunesse britannique à fleur de peau de la série culte Skins (Canal Plus). Demander à un lycéen, il connaîtra et sera surtout surpris que vous aussi! Cette série alterne l’idée de la mort et celle du sexe toute les deux minutes, faisant bien ressentir aux acteurs/spectateur la sensation de vertige qu’impose une existence dénué d’utilité et privé de sens.


Poussant le vice plus loin depuis 2 ans Canal Plus et à présent TF1, jouent sur la confusion du sentiment avec leur série Dexter. La campagne de promo de la série qui avait été affiché dans les villes, exposait le slogan "Dexter le gentil méchant" avec la photo de l’acteur souriant malgré les éclaboussures de sang maquillant son visage. Son Hobby: les Assassins non condamnés, ce policier en fait son affaire personnelle en les éliminant sans traces. Désensibilisant notre audience, cette fois ci un peu plus âgée à l’acte de tuer.


Gamer, voici le nouveau film ou le joueur se joue de véritable individus connecté répondant de parole et de fais et gestes. Tant dans une sorte de second life ou une société de créatures de plaisir ou plus touchant encore contrôlant des condamner à mort dans des missions de guerre tuant à balle réel. Le méchant est par hasard joué par l’acteur de Dexter et c’est avec une grande dextérité que ce feuilleton sera diffusé dès la rentré par TF1.


Parlez en autour de vous pour vous rendre compte du carnage, voyez ensuite si je suis dans le faux ou dans le réel. Il y a un vide à remplir car ce monde là, n’est pas celui des idées et sans idéal, à quoi bon s’engager ?

 

Publié dans Par Alexandre Noury

Commenter cet article

nuclear winter 22/03/2010 23:09


third


Christine Boutin 22/03/2010 23:02


2nd !!


Chirstine Boutin 22/03/2010 23:01


2nd !!!


crazy dude76 19/03/2010 10:27


first!